Vos travaux d'isolation et les artisans RGE

L’isolation de votre maison est l’une des clés de votre bien-être et de vos économies d’énergie. Pour une isolation de qualité, admissible aux aides et crédit d’impôt, vous devrez passer par un artisan RGE. Voici ce que vous devez savoir.

Les lieux à isoler

Votre compteur électrique défile à toute vitesse ? Vous devez identifier les endroits critiques de votre maison. Examinez en priorité la toiture et les combles. La toiture est responsable d’environ 30 % de la perte thermique. Pour vous assurer de l’efficacité de votre isolation de toit et de combles perdus, vérifiez la température par saison. S’il y fait chaud en été et froid en hiver, ne cherchez plus : vous devez agir. Après le toit, pensez aux murs extérieurs. Ils sont, quant à eux, responsables de 25 % des pertes de chaleur ! Ne négligez pas vos fenêtres qui, vétustes ou mal installées sont une source importante de perte d’énergie. La plupart du temps, un double ou triple vitrage règlera le problème. En cas de fenêtres très anciennes, il faudra changer le cadre. Côté sol, la mauvaise isolation de vos planchers peut causer 5 % de pertes thermiques. Deux solutions s’offrent à vous : arracher le plancher afin de refaire toute l’isolation, ou poser une moquette pour limiter les pertes. Renouvellement d’air et pont thermiques sont les derniers grands coupables des problèmes d’isolation. 

Comment isoler ?

Il existe de nombreux matériaux isolant qui s’organisent selon 3 grandes catégories. 

  • Les synthétiques comprennent le polystyrène expansé, le polyuréthane et le polystyrène extrudé. Ce sont des isolants très efficaces dont le coût est très accessible.
  • Les minéraux sont la laine de verre, l’argile expansée, la laine de roche, la perlite et le verre cellulaire. Leur prix reste raisonnable. Pour une isolation thermique et une bonne résistance au feu, on optera pour la laine de roche.
  • Les matériaux naturels sont à privilégier, en raison de leur faible impact sur l’environnement. Parmi eux, on compte le torchis, le liège, les fibres de bois, le roseau, la cellulose, le coton, le chanvre, le lin, le mouton et la toiture végétale. Le chanvre est le matériau le plus utilisé et son coût est moyen. Il offre d’excellentes qualités isolantes mais demande une structure particulière pour être utilisé.

Lors de la rénovation, il existe deux techniques : le déroulage et le soufflage. Le déroulage demandera d’importants travaux et vous apportera un réel confort, en fonction de l’épaisseur des matériaux utilisés. En revanche, le soufflage est la solution la plus rapide et économique d’isoler efficacement votre propriété. Il s’agit de répandre, de manière uniforme, des flocons d’isolant sur toute la surface à protéger.

Les artisans RGE

Ce sont des artisans Reconnus Garants de l’Environnement. Qualifiés par une formation initiale ou diplômante, ils ont à cœur la rénovation de votre maison dans le cadre des directives environnementales. Sans eux, vous ne pourrez pas bénéficier des aides relatives à la transition énergétique. Reconnus par l’ADEME, ces artisans sont les garants de travaux bien faits et répondant aux exigences des normes en vigueur. Un artisan RGE a pour mission d’établir le bilan de votre consommation énergétique et d’identifier les problèmes de déperdition. Il doit ensuite vous proposer plusieurs alternatives et élaborer un plan de chantier et un devis. Une fois le devis accepté, il vous garantit de travailler avec des matériaux RGE. Il doit pour cela fournir une preuve de la part de son fournisseur, preuve que vous devrez, à votre tour, joindre à votre dossier de demande de subventions.

Les aides que vous pouvez obtenir

Lorsque vous souhaitez améliorer l’isolation thermique de votre maison, pensez aux aides relatives à la transition énergétique. Rénover à moindre coût, c’est possible ! En 2018, le crédit d’impôt (CITE) est encore en vigueur pour un temps limité. Il offre 30 % du montant de vos travaux en crédit d’impôt. L’écoPTZ sans condition de ressources permet de couvrir les travaux de rénovation pour l’isolation. Il est en outre cumulable avec le CITE. Certains fournisseurs d’énergie lancent des projets de rénovations thermiques et offrent des aides ponctuelles : renseignez-vous ! Enfin, le taux de TVA réduit est pour vous la possibilité d’accéder à des produits de qualité à moindre coût. Votre artisan RGE devra l’inscrire sur sa facture.